Comment développer ses talents au service de ses projets?

Hub Créatif de Verviers | 25 février 2021

Conférence du Hub Créatif de Verviers – 25/02/2021

J’ai eu l’opportunité de partager un peu de ma passion lors d’une conférence organisée par le Hub Créatif de Verviers ce 25/02/2021.

Comme orateurs, j’avais à mes côtés:

  • Urbain Ortmans: Directeur Vedia
  • Jean-Marie Duyckaerts: Fondateur Nirli

Urbain Ortmans a évoqué que, dès que l’on lance un projet, la priorité est souvent mise aux produits, aux infrastructures et aux finances de ce projet et non au management. Or, cette idée est erronée. Selon lui, la priorité doit être mise sur les ressources humaines qui vont porter ce projet. Aujourd’hui, au sein de Vedia, il préconise de recruter les membres de son équipe d’abord en fonction de leurs talents et seulement, dans un second temps, en fonction de leurs compétences car celles-ci s’acquièrent. Il préconise également de passer de l’intelligence statique à l’intelligence dynamique.

Jean-Marc Duyckaerts nous a quant à lui partagé son expérience en lien avec la création de sa start-up Nirli. Dès le départ, il a souhaité collaborer avec d’autres talents pour développer son projet. Il souligne l’importance de travailler sur ses talents afin de ne pas consommer de l’énergie inutilement.  En effet, quand on rencontre des difficultés dans l’élaboration de son projet (refus d’investisseurs…), si les collaborateurs sont en phase avec leurs talents, ils sont ainsi capables de rebondir pour persévérer dans le développement de leurs projets. Toutes personnes devraient se poser la question de savoir : si j’utilise ce talent, est-ce que je suis capable de rebondir si je rencontre des difficultés ?

Pour ma part, j’ai mis l’accent sur l’intelligence émotionnelle et l’importance de savoir analyser ses sentiments ainsi que ceux des autres pour développer ses talents au service de ses projets.

Dans un article prochain, j’expliquerai en quoi le coaching mental peut permettre l’accès à l’intelligence émotionnelle.

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle?

La capacité de reconnaître ses émotions, de les comprendre et de les gérer!

Elle fut « découverte » par le Professeur Joseph Ledoux en 1990 (New York University).

Aujourd’hui, le grand spécialiste de l’intelligence émotionnelle s’appelle Daniel Goleman.

C’est un psychologue américain, il est le cofondateur du Collectif pour l’apprentissage de l’intelligence émotionnelle au Centre d’études sur l’enfant de l’Université de Yale, mais aussi un écrivain aux nombreux best-sellers.

Dans cette bible de l’intelligence émotionnelle, Daniel Goleman veut démontrer l’importance de savoir analyser ses sentiments et émotions ainsi que ceux des autres, afin d’avoir une vie réussie.

Quotient intellectuel longtemps sur-estimé!

Il a été démontré que le quotient intellectuel ,n’intervient qu’à hauteur de 20% dans l’atteinte du succès.

Les 80% restants sont, entre autres: l’éducation – le contexte social – le caractère – l’intelligence émotionnelle qui joue un rôle d’une grande importance! – etc.

L’intelligence émotionnelle est donc une compétence essentielle!

Elle est le meilleur prédicateur de réussite tant personnelle que professionnelle!

La capacité à prendre des décisions alignées avec nos envies profondes mais aussi des décisions rationnelles dépend de notre facilité d’accès à ses deux intelligences.

Le quotient INTELLECTUEL et le quotient ÉMOTIONNEL sont deux compétences complémentaires!

Allier le coeur à la raison…ou la raison au coeur…

Domaines de compétences de l’intelligence émotionnelle:

  • Reconnaissance des émotions: Tant que nous ne reconnaissons pas nos émotions et que nous n’apprenons pas à les comprendre, nous ne contrôlons pas la situation.
  • Maîtrise des émotions: Être capable de gérer ses émotions permet, entre autre, de se libérer de l’anxiété, de se calmer et de rester concentrer malgré le stress.

Pour l’anxiété, le calme et la concentration, la méditation reste un des moyens les plus efficaces! (À condition de la pratiquer tous les jours!)

  • Gagner en motivation: Accès facilité à la persévérance, la maîtrise de soi, la créativité, la productivité et la performance.
  • Intelligence collective: Être à l’écoute de soi permet d’être plus sensible aux souhaits et besoins des autres membres de l’équipe, mais aussi de les gérer, ce qui est un atout de LEADERSHIP.

Finalement, l’intelligence émotionnelle c’est:

  • S’observer
  • Prendre le temps de s’écouter
  • Comprendre ses réactions

…Afin de ne plus réagir de façon automatique…

“Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus”

ARISTOTE

Conséquences de l’accès à l’intelligence émotionnelle:

  • Leadership
  • Conscience de soi
  • Efficacité
  • Productivité
  • Créativité
  • Sérénité
  • Synergie d’équipe
  • Confiance en soi
  • Communication efficace

TROUVER SON TALENT PLUS AISÉMENT MAIS AUSSI OSER LE DÉVOILER ET LE METTRE AU PROFIT DU PROJET DE L’ENTREPRISE!

Pour en savoir plus sur ce qu’est le coaching, la programmation neurolinguistique, mais aussi apprendre des riches expériences d’Urbain Ortmans (VEDIA) et de Jean-Marc Duyckaerts (NIRLI), je vous invite à visionner la conférence dans son intégralité en cliquant sur le lien suivant:

https://www.youtube.com/watch?v=GE_pXyTzBPo

Partagez cet article :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.