Dynamique positive au travail et dans la vie de tous les jours!

« Votre seau est-il bien rempli? » de Tom Rath et Donaldo O. Clifton – un livre inspirant!

M’étant formé au test de personnalité Gallup et ayant réellement adhéré à cette philosophie positive, je dévore chaque ouvrage qui tend vers cette dynamique constructive.

« Votre seau est-il bien rempli? » est un ouvrage génial!

Ce livre est facile à lire et propose une action aussi simple soit-elle, remplir le seau de son prochain (son collègue) avec du positif.

Simple…

Il ne suffit pas que de cela…

Un peu d’histoire…

Tom Rath demande à son grand-père, Don Clifton, ce qui l’a poussé à étudier ce qui va bien chez les gens.

Son grand-père lui parle alors d’une guerre psychologique extrême dans un camp de détenus américains en Corée.

Une guerre diabolique mais efficace!

Ces détenus américains possédaient le nécessaire vital, ne subissaient aucune torture et n’étaient même pas gardés par des militaires armés.

Et pourtant, énormément de soldats américains perdirent la vie dans ce camp!

Ils en venaient à s’isoler mentalement et ce sans métal ni béton.

Ils vivaient un désespoir extrême…

En l’absence de motivation, ils se laissaient mourir.

Quelle était cette arme ultime de guerre?

Les Nord-coréens privaient ces soldats du soutien émotionnel que procure une relation interpersonnelle.

Quelle était leur tactique?

  • Encourager le délétion: Les inciter à se moucharder les uns les autres contre récompenses, ceci afin de briser les liens et les diviser. Les encourager à puiser dans le seau de leurs camarades.
  • L’autocritique: Les inciter à confesser leurs mauvaises actions devant leurs pairs. Les seaux se vidaient continuellement.
  • Briser la loyauté: Les soldats en venaient à ne plus respecter leurs supérieurs d’armes.
  • Priver les soldats de tout soutien émotionnel: « Le vidage de seaux le plus pure et le plus malicieux qui soit ». Le courrier adressé à ces soldats américains était filtré. Les bonnes nouvelles ne leur étaient pas remises, par contre les mauvaises oui: la mort d’un proche, une femme quittant son mari afin de se remarier, les factures venant d’agences de recouvrement, etc. Ces courriers négatifs leur étaient remis immédiatement. Les soldats n’avaient plus rien à quoi se raccrocher, ils perdaient foi en toute personne et même en eux!

À cause de cette méthode cruelle, les soldats en venaient à s’isoler émotionnellement et psychologiquement.

Don Clifton avait été ému par cette tragédie et voulu étudier la positivité.

« La positivité peut-elle avoir une incidence encore plus grande que la négativité? »

Don Clifton

Des millions de gens ont étudié et appliqué cette méthode. Ils la trouvent inspirante et facile à appliquer!

Appliquez dès maintenant!

Quelle est cette méthode?

« Chacun de nous possède un seau invisible. Nous sommes dans la meilleure situation possible lorsque notre seau déborde, et dans la pire lorsqu’il est vide. »

« Chacun possède aussi une louche invisible. Lors de chaque interaction, nous pouvons utiliser notre louche soit pour remplir le seau de quelqu’un soit pour y puiser. »

« Chaque fois que nous choisissons de remplir le seau de quelqu’un, nous remplissons le nôtre du même coup. »

Facile à dire!

Rien n’est facile soyons clairs…

Il est de notre responsabilité que de se « forcer » à voir le positif dans une situation et de l’exprimer.

La plupart du temps nous avons plus de facilité à critiquer négativement une situation, une personne ou une chose.

Prenons l’exemple de la philosophie GALLUP.

Habituellement, lorsqu’à l’école vous êtes très bon en math et mauvais en français, on vous fera encore plus travailler votre français.

La philosophie de GALLUP c’est l’inverse, elle vous poussera à travailler encore plus vos mathématiques afin de devenir excellent!

Vous voyez où je veux en venir?

C’est naturel de voir ce qui ne va pas plutôt que l’inverse.

Je fais une généralité en disant cela mais dirons-nous que c’est plus fréquent.

Une méthode facile mais qui requiert un entrainement journalier!

Je crois en la répétition des informations selon la méthode Coué.

Lorsque que je veux qu’un comportement soit naturel chez moi, je l’intègre dans une sorte de routine journalière, ceci afin que cela devienne un « réflexe »!

Petite anecdote…

Alors que je pratiquais la routine matinale depuis 3 ans, je suis retourné vivre un certain temps chez mes parents.

Cette démarche visait à me faciliter la vie.

Dans la famille, nous sommes habitués à regarder le journal télévisé.

(Pour ma part cela fait des années que je ne le fais plus et je ne m’en porte pas plus mal sinon mieux)

Mon père a pour habitude de mettre le journal télévisé lorsque nous sommes à table.

Sans m’en rendre compte je regarde donc les informations au journal télévisé.

Au bout de quelques jours je me rends compte que je parle des informations avec d’autres amis au sport.

Je commence à faire ce que je ne veux plus faire, c’est à dire « brasser » du négatif.

L’impact vous le connaissez, je suis en train de vider mon seau et cela me mine le moral.

De retour chez moi (mon domicile), je ne regarde plus le journal télévisé et tout redevient « normal » assez rapidement!

Ensuite arrive ce covid en Belgique en 2020.

J’ai été obligé de retirer l’application Facebook de mon smartphone pour ne pas prendre le risque de me faire vider mon seau par mes « amis ». Ces mêmes amis partageant à outrance les mauvaises informations concernant ce virus.

Toutes ces petites actions me permettent de me concentrer sur ce qui va bien et d’occulter ce qui va mal.

Alors vous pourriez me dire que c’est un peu faire l’autruche…

Quel est mon pouvoir sur ces informations négatives?

Je préfère me préserver et tenter d’améliorer le monde qui m’entoure en espérant que celà aura un impact viral…et peut-être alors nous rendrons le monde meilleur…

Me préserver me permet de garder un mindset positif et surtout de continuer de croire (voire d’être convaincu) que je peux faire de grandes choses positives durant cette vie.

Quel espoir d’un avenir meilleur me donnent ces informations négatives?

La plupart du temps les gens atteignent leurs objectifs et réalisent leurs rêves car il n’ont plus d’espoir?

Vous l’aurez compris…le négatif tue!

« Ce mince volume offre une abondance de faits et d’inspiration. Je le recommande à quiconque souhaite vraiment améliorer sa vie professionnelle et solidifier ses relations. »

DEEPAK CHOPRA

Positivité, négativité et productivité…

« Si la plupart de nos expériences négatives ne nous tueront pas, elles risquent néanmoins d’éroder lentement mais sûrement notre mieux-être et notre productivité. Heureusement, les expériences positives ou qui consistent à remplir des seaux peuvent s’avérer encore plus puissantes. »

Qu’est-ce que je vous disais?

M’isoler de cette négativité afin de rester positif aura un bien plus grand impact (positif) sur moi-même et le monde qui m’entoure!

Au sein d’une organisation?

Quel est l’impact sur les gens recevant fréquemment de la reconnaissance et des éloges au sein de leur entreprise?

  • Productivité augmentée;
  • Engagement plus fort envers ses pairs;
  • Fidélisation et satisfaction des clients améliorées;
  • Accidents de travail diminués;
  • Fidélisation de l’employé à son entreprise;

Si vous vous demandiez comment améliorer voire transformer votre lieu de travail rapidement, en voici une solution facile et surtout sans frais.

Il suffit qu’une seule personne le fasse pour influencer les autres à le faire en retour…

« J’ai découvert que le fait de remplir des seaux constitue une stratégie de leadership extraordinairement puissante. »

Ken – P.D.G. (Affirmant que le remplissage de seaux est son « arme secrète »)

Tuer la productivité!

Cet ouvrage nous démontre que la négativité peut tuer la productivité.

Les mauvais patrons seraient susceptibles d’accroître les accidents vasculaires cérébraux de 33%!

L’ouvrage nous révèle que cette négativité coûte chaque année entre 250 et 300 milliards de dollars en perte de productivité aux Etats-Unis.

Notre culture négative…

Comme je le disais plus haut, nous sommes habitués de nous concentrer sur ce qui ne va plutôt que l’inverse.

Cet ouvrage nous parle d’un récent sondage Gallup mené dans plusieurs pays.

Voici la question:

« Votre enfant vous montre les notes suivantes: Français = A; Études sociales = A; Biologie = C; Algèbre = E. Selon vous, quelle note mérite que vous y prêtiez la plus grande attention? »

Résultat: En grande majorité, les parents ont répondu qu’ils se concentreraient sur le E.

Il y a des raisons logiques à cela.

Les parents veulent la réussite scolaire de leurs enfants.

Cette réussite étant basée sur un résultat plutôt que sur le développement de l’étudiant.

Cet ouvrage met en lumière une faille du système éducatif. Je vous laisserai le plaisir de l découvrir par vous-même.

Tom et Don nous proposent 5 stratégies pour accroître les émotions positives:

  1. Eviter de puiser dans les seaux
  2. Mettre en lumière ce qui va
  3. Se faire un meilleur ami
  4. Donner à l’improviste
  5. Inverser la règle d’or: Cette dernière mérite une explication…

Inverser la règle d’or…

Quelle est cette règle d’or?

« Fais aux autres ce que tu voudrais qu’ils fassent pour toi. »

Ici cette règle ne s’applique pas!

Afin de remplir un seau de manière efficace, l’individualisation est la clé du succès.

La règle suivante sera donc de mise…

« Fais aux autres ce qu’ils voudraient que tu fasses pour eux. »

Petite remarque…

« Moi j’aurais préféré qu’il fasse comme ça… »

Cela ne vous dit rien?

Je pense donc en effet, que l’inversion de la règle est de mise plus souvent qu’on ne le croit.

Attention qu’ici nous parlons d’amélioration de conditions de travail en renforçant la positivité.

Toutefois, il faut aussi que cela soit sincère!

Il ne sert à rien de faire tout ce que les autres veulent pour renforcer la positivité au détriment de sa propre estime.

Avec le temps, cela pourrait avoir des conséquences bien plus néfastes.

Le juste milieu…

Comme pour tout dans la vie.

Le chocolat noir est bon pour la santé, à condition de ne pas manger une tablette tous les jours.

Le juste milieu…

Conclusion

Le positif attire le positif…et surtout coûte moins cher!

Cela n’est pas aussi simple et pourtant ça le pourrait avec de la volonté.

Avec Gallup, nous disposons d’un instrument merveilleux qui permet de mettre au jour les talents innés d’une personne.

Le fait de mettre au jour ces talents est déjà positif!

La personne peut donc se focaliser sur ses talents innés et les travailler afin d’en faire des forces.

Et si nous remplissions le seau de nos collaborateurs en reconnaissant leurs talents innés?

Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet contactez-moi.

Je me ferai un plaisir de partager avec vous afin de vous aider!

A bientôt!

David

Partagez cet article :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.