L’art de laisser s’exprimer nos talents innés! Ma rencontre avec Paul Efmorfidis – Cocomat

Faire uniquement ce que nous faisons avec grand plaisir, ce que nous faisons de façon innée!

En 2019, Magali me parle de Paul Efmorfidis.

Il faut savoir que Magali et moi avons un point commun, nous sommes amoureux de la Grèce!

Lors d’une conversation sur la Grèce elle me parle de sa rencontre avec Paul. Il était assis à une terrasse et il l’a interpellée, il lui a proposé de visiter Athènes à vélo et par la même occasion de visiter un de ces hôtels Cocomat.

Elle sait que je vais être charmé par le mindset de la personne, et m’envoie une interview de Paul.

Je regarde cette vidéo et je tombe sous le charme! Je veux le rencontrer! Mais comment faire? Oserais-je? Qu’aurais-je à lui dire?

Je n’avais pas les réponses mais j’allais faire en sorte que cela arrive. Je me dis juste qu’un jour je logerai dans l’un de ces hôtels car ils sont magnifiques!

Petite parenthèse – Événement important!

Sous le conseil de mon ami Urbain Ortmans, en 2021, je passe le test GALLUP®. De ce test ressortent mes 5 premiers talents innés:

  • Importance
  • Futuriste
  • Individualisation
  • Activateur
  • Connexion 

Grâce à ce test je me rends compte que j’ai tout intérêt à utiliser un maximum mes 5 talents innés et ne pas m’en détourner, car c’est là que ce trouve la clé de mon succès!

Convaincu par la puissance de cet outil, mais surtout cette philosophie, je décide de me certifier GALLUP® en novembre 2021.

Pour rappel, GALLUP® est un test de personnalité qui met en évidence vos talents innés. La philosophie étant de travailler sur vos talents afin d’en faire des forces au service de votre vie professionnelle et personnelle.

Si vous désirez en savoir plus, vous avez la possibilité de lire mon article « Qu’est-ce que le test Gallup®? Pourquoi identifier vos talents et les amplifier est rentable pour votre entreprise? »: https://davidtalamvekos.com/quest-ce-que-le-test-gallup-pourquoi-identifier-vos-talents-et-les-amplifier-est-rentable-pour-votre-entreprise/

Revenons à notre bon Paul…

Il est important de vous préciser que je ne connais pas les talents innés de Paul. 

Avoir partagé des moments magiques à ces côtés me permet juste d’affirmer qu’il est doué pour le relationnel, qu’il est très positif et enthousiaste, qu’il est créatif et certainement « activateur ». En terme d’influence, le fait de permettre à 800 personnes de travailler lui procure beaucoup de satisfaction car il aime aider son prochain.

Paul vit sa vie comme il l’entend!

Il ne possède qu’un email car il tient à rester libre! Comme me l’a dit le réceptionniste de l’hôtel: « Personne ne sait jamais où est Paul ».

Rencontre avec Paul:

Vue de notre chambre – Hotel Coco-Mat Athens BC

Cet hiver 2021, je choisis de passer le nouvel an avec ma copine Mélissa à Athènes. Athènes c’est ma ville, elle me fait vibrer et je m’y sens à la maison. Mes rêves sont nés en Grèce et j’y ai beaucoup de souvenirs qui me permettent de m’évader.

À mon sens, le meilleur endroit pour loger à Athènes c’est pas loin du musée de l’acropole, et quel hôtel choisir sinon un Cocomat…

Secrètement, j’espère y croiser Paul, mais je ne sais pas s’il sera dans cet hôtel (il en a plusieurs sur Athènes).

Le deuxième soir de notre séjour, nous décidons de manger à l’hôtel. Le repas terminé nous prenons le chemin de notre chambre lorsque sur ce chemin je croise le regard de Paul…Il nous interpelle en riant, je lui réponds…il s’arrête avec un léger sourire et me demande d’où nous sommes. Je lui réponds que nous sommes de Belgique mais que mon père est du Pirée. À ce moment, il ouvre ses bras et me demande de venir à lui, puis il me sert chaleureusement et en fait de même avec ma copine.

Me remémorer ces moments me procure des émotions agréables.

Que s’est-il passé ensuite?

Nous avons passé deux journées incroyables à ces cotés! Nous avons rencontré un de ces enfants, son frère et ses collaborateurs.

« Paul a le coeur sur la main » – Mélissa Averna

Il circule uniquement sur des vélos en bois qu’il a conçus et non en voiture car il veut préserver la nature. Comme il le dit: « c’est ma conscience ».

Un homme au grand coeur…

Un jour, il voit sous un pont un homme victime de la crise grecque mais souffrant aussi d’un handicap physique ne lui permettant pas de travailler. Cet homme n’a plus « rien »… Paul lui propose alors de le loger, le nourrir et pourquoi pas lui donner du travail.

Nous avons rencontré cet homme et ce que nous retenons de lui c’est son sourire.

Un peu de vélo…

Le dernier jour que nous passons avec Paul était probablement le plus merveilleux. Une promenade dans les rues d’Athènes, un sentiment de liberté dans une ville qui vit à 100 à l’heure? Ce jour-là c’est le 2 janvier et il n’y a presque pas de véhicule dans les rues et nous flânons…

Nous nous promenons et Paul aborde les gens «  Kalimera! Kali Xronia! » (« Bonjour! Bonne année! »). Certaines personnes répondent, d’autres sont surprises et moi je suis juste sous le charme de Paul! « Ca existe vraiment… » voilà ce que je me dis, mais je me dis aussi « Je ne comprends pas ce qu’il se passe… »

Personnellement je ne suis pas trop fan du vélo, mais je vis un moment de pleine liberté dans les rues d’Athènes, aux abords du grand parc public où pouvez admirer la beauté des orangers sauvages. Ces parfums de fleurs d’oranger dont je conserve un ancrage me rappelant les doux moments de mon enfance lorsque nous y allions en vacances avec mes parents.

Photo prise par Nikos Aliagas

Pour que vous compreniez qui est Paul, je vous propose de lire une publication de Nikos Aliagas à son sujet:

« L’homme s’appelle Paul Efmorfidis, il a un regard d’enfant, toujours émerveillé par un rayon de lumière, le bruissement d’un feuillage, les couleurs chatoyantes de l’automne, le silence du ciel avant l’orage. A 63 ans, cet amoureux de la nature a consacré sa vie aux autres et à la planète. Ses engagements ne s’arrêtent pas à de belles paroles, Paul est un homme d’action, il a parcouru plus de 7500 kilomètres à vélo d’Athènes au Népal pour sensibiliser l’opinion publique sur l’urgence climatique. Sur un vélo en bois qu’il a conçu lui-même il a traversé des dizaines de pays, il a gravi les 8848 mètres de l’Everest avec pour seul allié son sourire et son enthousiasme.

Paul ou « Pavlos » en grec me laisse sans voix, j’admire son abnégation et son courage. « Je ne veux rien prouver à personne, j’aime ce que j’entreprends autant que j’aime mère-nature dont nous sommes les enfants.

« On se fait une Battle pompe? » me lance-t-il avec malice avant que je ne l’immortalise dans mon objectif.

Le parcours de cet entrepreneur atypique commence à la fin des années 80 lorsqu’il fonde avec son frère une entreprise spécialisée dans la literie fabriquée à la main dans des matériaux naturels, le développement durable étant son cheval de bataille depuis le premier jour Cocomat est aujourd’hui une marque connue dans le monde entier, une entreprise familiale qui proposera et qui prône le développement durable tout en se soutenant des organisations non gouvernementales et en contribuant à l’essor de communautés locales. Paul m’a impressionné par son énergie et sa simplicité, il y a des visages que l’on reconnaît d’un premier coup d’oeil. « Je pars traverser la forêt amazonienne à vélo dans quelques jours » me dit-il « tu viens faire des photos avec moi? ». Si seulement mon cher Paul, si seulement… »  

Que dire de plus que ce que Nikos Aliagas écrit?

Il a tout dit, je peux ressentir l’émotion de sa rencontre avec Paul…

Kolonáki – Hôtel Coco-mat Athens

Quel impact a eu Paul dans ma vie jusqu’à présent?

Un impact merveilleux qui donne foi en l’humain, foi en le « tout est possible ».

Un jour, je regarde mon fil d’actualité Facebook et je pense à Paul. Paul n’a pas de numéro de téléphone, il possède juste un email, et moi je perds mon temps sur ce réseau.

Je décide donc de supprimer Facebook et Messenger pour me concentrer davantage sur mes objectifs. Et devinez quoi? Cela fonctionne! Dans les jours qui suivent des opportunités viennent à moi…

Hasard? Vous y croyez…?

 » Quand on veut une chose, tout l’univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve. « 

Paulo Coelho – L’alchimiste

Paul veut vivre libre et il y parvient.

Comment? En utilisant au quotidien ses talents innés!

En me spécialisant chez GALLUP, je ne savais pas que je rencontrerai un des meilleurs exemples et en si peu de temps.

Je dédie cet article à ce nouvel ami Paul Efmorfidis, un homme au grand coeur, ce jeune homme de 63ans !

« Nous devons parler, rencontrer des gens car nous sommes de l’énergie et nous créons de l’énergie par nos échanges… » 

Paul Efmorfidis

Pour plus d’information sur Cocomat, cliquez sur le lien suivant: https://coco-mat.com

Partagez cet article :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.