L’inconfort en coaching, signe d’une progression évidente!

L’inconfort en coaching, signe d’une progression évidente!

Le paradoxe du coaché: moins ça-va, mieux ça-va!

Mes clients viennent pour des raisons multiples, et la plupart du temps afin de devenir la meilleure version d’eux-mêmes. 

Même s’ils n’en sont pas conscients, c’est ce qui les attend.

Mes clients vivent pourtant un véritable malaise, dans cette zone de confort qu’ils connaissent si bien… Ils se rendent compte que quelque chose ne va pas et veulent “changer”. 

Changer, sortir de sa zone de confort, demande beaucoup d’efforts et de dépassements de soi.

Au départ, ils végètent dans leur zone de confort et savent que pour s’améliorer , ils doivent en sortir. Chose qui n’est pas simple:  cette zone est notre “garantie de sécurité”.

Malgré cette illusion de sécurité, la zone de confort est bel et bien une véritable source de souffrance intérieure.

Elle nous limite quant au développement de notre potentiel, de notre épanouissement personnel, et influence fortement la confiance en soi.

« N’allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n’y a pas de chemin et laissez une trace. »

RALPH WALDO EMERSON

Sortir de la zone de confort

Grâce à mon cursus de coach mental ICF (International Coach Federation) et ma  spécialisation en PNL (Programmation neurolinguistique) je peux aider mes clients à sortir de cette zone.

Un des objectifs du coaching est de faire en sorte que votre zone de confort initiale devienne inconfortable, et alors, que l’inconfort devienne, paradoxalement,  confortable.

Au croisement de ce changement se trouve la zone de peur, et un peu plus tard dans le processus se trouve la zone d’apprentissage.

       

Etre à l’aise en terre inconnue…

Quand vous prenez conscience de ce que vous voulez vraiment faire de votre vie, à chaque fois que vous tenterez de vous en détourner, vous ressentirez un inconfort.

Vous luttez pour rester celui ou celle que vous êtes, mais le vrai “vous”, celui ou celle que vous désirez devenir, veut s’affirmer…il faut l’accepter et le laisser faire, le laisser vous guider, le laisser vous faire briller!

J’ai beaucoup de clients, qui ,en plein processus de coaching, se demandent ce qu’il leur arrive.

Nous avons déterminé un objectif SMARTP (Spécifique, Mesurable, Accessible, Réaliste, déterminé dans le Temps et Positivement énoncé) et pourtant sur le chemin quelque chose se passe…mes clients sont face à une ambivalence.

Ce qui arrive à mes clients, c’est que leur zone de confort, qu’ils connaissent pourtant si bien, leur procure désormais un sentiment paradoxal. Cette zone de confort n’est plus si “agréable” ; en sortir n’est pas beaucoup plus agréable non plus. Cette transition s’appelle la zone de peur.

Dans cette zone, divers éléments viennent hanter mes clients:

  • La peur de l’échec, de ce que vont dire “les autres”, etc
  • La peur de réussir. Hé oui! Et si mon objectif se réalise…? Cette Peur existe bel et bien…il faut être prêt à dire au revoir à une partie de soi
  • Les croyances limitantes (“c’est difficile de réussir dans les affaires en Europe”, etc..)
  • Le manque de confiance en soi
  • Le manque d’estime de soi 
  • L’entourage parfois craintif, parfois jaloux, parfois pessimiste…
  • Etc,

Anecdote: stress et irritabilité en zone de confort 

Vous connaissez tous la  « zone de confort » : elle ne porte pas son nom par hasard…

Lorsque vous venez vous faire coacher chez moi, vous pouvez difficilement passer à côté de ce qui ne va pas réellement, vous vous rendez vite compte que vous êtes responsable de votre vie et que vous êtes seul à pouvoir agir.

Je vous pousse dans vos retranchements, et ce pour votre bien, mais du coup l’inconfort augmente.

Je coache un client depuis quelques mois, il est l’exemple parfait pour cet article et je vais lui donner le prénom d’Arthur.

En séance de coaching, il reprend de la motivation et du recul par rapport à sa situation.

Tellement habitué à vivre dans cette zone de confort, zone qui est propre à chacun, il n’en sort pas facilement. 

Il entreprend des actions qui vont dans le sens de son objectif final, mais revient assez rapidement dans sa zone de confort.

Arthur vit plusieurs craintes:

  • La réussite
  • Déplaire et perdre une partie de son entourage
  • L’échec
  • Dire au revoir à une partie de lui-même

Mais dès que Arthur connait son objectif (SMARTP) et qu’en plus de cela ce dernier répond à sa mission de vie, il vit un inconfort même dans sa zone de confort.

La particularité, c’ est que,  chez Arthur,  les signes sont somatiques … Ils sont puissants: démangeaisons, fatigue, stress, irritabilité,…

En séance, il me suffit de lui demander ce que veut lui communiquer cette sensation inconfortable, pour qu’il trouve la réponse assez rapidement.

Arthur ne peut plus feindre de ne pas connaître son objectif, il ne peut plus ignorer son appel.

Nous travaillons donc sur ses peurs, ses croyances, nous travaillons sur le principe de la modélisation, nous travaillons sur la confiance en soi et bien d’autres domaines.

« La vie commence à la limite de votre zone de confort. »

NEALE DONALD WALSCH

Savez-vous où nous rencontrons le plus de difficultés?

Faire en sorte que Arthur accepte de croire en son rêve mais aussi qu’il accepte de dire au revoir à une part de lui-même, et peut-être dire au revoir à certaines personnes.

Arthur a peur de briller et des conséquences qui en résultent!

Le coaching , c’est comme se lancer dans un sport de haut niveau, et comme pour tout sport les débuts sont éprouvants! C’est le prix à payer pour devenir la meilleure version de soi-même.

Le processus n’est pas terminé avec Arthur… Je sais pourtant qu’un jour prochain, il me dira qu’il se sent confortable et qu’il sait qu’il réalise sa mission de vie. 

J’ai ma méthode: lorsque l’objectif est défini, qu’il est SMARTP et qu’il répond à votre “mission” de vie, je vous le garantis, vous ne pouvez plus passer à côté ou feindre qu’il n’existe pas.

On ne peut pas toujours résister à son intuition 

Votre coeur y a goûté, votre cerveau aussi, et vous pourrez toujours ignorer votre intuition…Tant que vous tenterez de revenir à votre situation initiale, une attitude qui ne va pas dans le sens de votre objectif, un autre inconfort vous guettera.

Un inconfort vous rappelant sans arrêt que vos choix qui ne sont pas cohérents pour atteindre votre objectif, ne sont pas bons pour vous.

Lorsqu’un de mes clients vit une telle situation, je lui suggère de se poser les questions suivantes: 

  • “Que veut me dire mon corps?”
  • “Que veut me dire cet inconfort?”
  • “Est-ce que mes actes sont en adéquation avec mon objectif?”

Si la réponse à cette dernière question est non, il sait ce qui lui reste à faire. Le tout est de passer à l’action, et suivant le blocage j’aide mon client à se dépasser, je l’aide à aller rechercher des ressources utilisées dans d’autres circonstances passées, je l’aide en travaillant sur ces croyances qui le limitent.

Dans un processus de développement professionnel et/ou personnel, il se peut aussi que des amis s’éloignent.

Et oui….le fait de devenir la meilleure version de vous même fait que vous attirerez plus souvent les bonnes personnes à vous, et ferez partir de façon assez naturelle toutes celles qui ne le sont pas. C’est aussi inconfortable: il faut être capable de faire son deuil d’une partie de son passé.

Encore une fois, un coach ICF vous permettra de passer plus rapidement à l’étape supérieure, mais il y a un prix à payer… : l’inconfort, le dépassement de soi!

Le prix à payer: l’inconfort, au début en tout cas. 

Devenir la meilleure version de nous-même a un prix que l’on nomme inconfort.

Cet inconfort est une épreuve rédemptrice.

Ma méthode est efficace, à une seule condition -> vous allez devoir jouer le jeu jusqu’au bout et sortir de votre zone de confort. C’est votre autonomie . Vous êtes maître de votre personne et de votre destin.

N’oubliez-pas : lorsque vous pénétrez dans la zone d’apprentissage et que vous en ressentez les bénéfices, cela devient inconcevable de retourner dans l’ancienne zone de confort!

Au plaisir de vous aider,

David Talamvekos

Peak Mental Coach

Partagez cet article :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.